Réforme : vers la fin des emplois aidés ?

FRANCE 2

La ministre du Travail a réitéré ce mercredi 9 août, à l'Assemblée nationale, sa volonté de réduire les emplois aidés, jugés trop coûteux et pas assez efficaces.

Va-t-on vers la fin des emplois aidés ? C'est en tout cas ce que portent à croire les déclarations de la ministre du Travail. Jardiniers, cuisiniers, aides à domicile, ces emplois aidés sont subventionnés par l'État et largement utilisés par les anciens gouvernements pour lutter contre le chômage chez les jeunes.

La ministre déterminée

Interpellée ce mercredi 9 août à l'Assemblée, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a renouvellé ses attaques contre ce système : "ces emplois sont très couteux, ils ne sont ni efficaces dans la lutte contre le chômage, ni un tremplin pour l'insertion professionnelle. L'année 2017 comprend 293 000 contrats aidés pour un coût de 2.8 milliards d'euros. Ces emplois aidés sont principalement utilisés par les collectivités locales et les associations, le gouvernement n'a pas annoncé à quel point il entend les réduire".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne