Recrutement : la vague des emplois maritimes

FRANCE 2

L'industrie nautique recrute massivement. Les ventes de bateaux à voile et à moteur sont en hausse de 13% cette année. Mais pour construire 10 000 navires l'année prochaine, les fabricants peinent à trouver de la main-d'œuvre.

Les ateliers tournent à plein régime. Ce chantier nautique fabrique des catamarans. En deux ans, son activité a doublé. 100 personnes ont été embauchées ; elles n'étaient que 70 auparavant. "J'ai d'abord été mécanicien auto, avant serveur, et je me suis reconverti dans le nautisme. J'arrive à rentrer dans les cadences et tout ce qu'il faut donc je pense qu'il n'y aura pas de souci pour le CDI", explique Charles Marchais, intérimaire. Cette année, la vente de bateaux neufs a connu une croissance à deux chiffres : +13% en France.

Deux à trois mois de formation

Ici, l'entreprise cherche encore à recruter 20 à 30 personnes supplémentaires. "Il y a beaucoup de demandes et il faut savoir y répondre. Pour cela, on a besoin de former les gens et assez rapidement sur des périodes de deux à trois mois de formation, et intégrer ces personnes-là dans l'entreprise le plus rapidement possible", indique Bertrand Boitelle, directeur industriel de la société Nautitech. Les prochains salons nautiques en France et à l'étranger devraient confirmer la tendance au beau fixe pour les industriels de l'Hexagone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne