Nouvelle hausse du chômage en mai : +0,5% de demandeurs d'emploi sans activité

Un homme pénètre dans une agence Pôle emploi le 28 avril 2015, à Lille.
Un homme pénètre dans une agence Pôle emploi le 28 avril 2015, à Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les chiffres ne sont pas bons. La tendance à la hausse du chômage se poursuit : +0,5% en mai. Sur les douze derniers mois, la hausse est de 5%.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (sans activité) s'établit à 3 552 200 en France métropolitaine fin mai 2015, soit une hausse de 0,5% (+16 200) par rapport à avril. Sur un an, il croît de 5%, selon les chiffres fournis par le ministère du Travail mercredi 24 juin.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, toutes catégories confondues, s'établit à 5 414 200 en France métropolitaine fin mai 2015 (5 717 900 en incluant les DOM). Ce nombre augmente de 1,3% au mois de mai par rapport à avril et de 7,9% sur un an.

Le 19 juin, l'Insee a publié ses prévisions : une croissance de 1,2% en 2015, mais pas de baisse du chômage.

Une augmentation légèrement faussée, selon le ministère

Le ministère note qu'une procédure "inhabituelle" a rendu les chiffres de mai non "interprétables". L'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi serait en réalité moins forte : de 7 000 à 10 000 en catégorie A au lieu de 16 200.

Selon le ministère, cette forte hausse est due à l'envoi de messages de relance supplémentaires aux chômeurs afin de leur rappeler de penser à l'actualisation de leur situation auprès de Pôle emploi. L'organisme avait décidé de multiplier les relances en constatant, cinq jours avant la clôture de la procédure mensuelle, que les demandeurs d'emploi s'actualisaient beaucoup moins. 

Le dernier jour, Pôle emploi a constaté "une accélération très forte" des actualisations qui a inversé la tendance, a expliqué lors d'une conférence de presse le directeur général de l'organisme, Jean Bassères. In fine, seuls 160 000 chômeurs ont été radiés pour "défaut d'actualisation" en mai, contre 200 000 en moyenne les mois précédents.

Vous êtes à nouveau en ligne