La fâcheuse tendance des faux CV

FRANCE 2

Les cabinets de recrutement et DRH sont de plus en plus attentifs aux exagérations, voire mensonges, dans les CV.

Pour décrocher un emploi, le curriculum vitae est un incontournable. Mais beaucoup n'hésitent pas à enjoliver la réalité pour convaincre les recruteurs. Rallonger une durée d'expérience, donner plus de responsabilités à un poste et parfois même inventer une mission ou un cursus. Alors dans les cabinets de recrutement, on est de plus en plus attentifs, au point de vérifier chaque ligne des CV reçus.

Deux fois plus de vérifications

Pour ne pas se tromper sur leurs salariés, les recruteurs utilisent de nouveaux outils, comme la vérification des outils. Une PME de 15 personnes s'est même spécialisée dans cette tâche. En France, 8% des candidats à un emploi mentiraient sur leurs diplômes, alors cette société contacte directement les universités, écoles et centres de formation. Depuis deux ans, les demandes de contrôle ont doublé, avec 2 000 vérifications tous les mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne