Emploi : l'Europe de l'Est connait une pénurie de main-d’œuvre

FRANCE 2

Alors que le chômage reste élevé dans le sud du continent, l'Europe centrale connaît une grave pénurie de main-d’œuvre. Les grandes entreprises cherchent à attirer les candidats par tous les moyens possibles.

À Budapest (Hongrie), une grande enseigne de fast-food a tellement du mal à recruter, qu'en plus de proposer un travail, elle propose également un logement gratuit à ses nouveaux employés. En Hongrie, la pénurie de main-d’œuvre est telle que les entreprises doivent se montrer généreuses. Le problème se pose partout en Europe de l'Est. À Prague (République tchèque), les agences d’intérim désespèrent de trouver des candidats.

Se battre pour garder ses salariés

En Pologne, avec un taux de chômage de 6,2%, le marché du travail est de plus en plus tendu le patron de cette start-up en pleine croissance voudrait recruter, mais ils ne trouvent pas. "J'ai 45 salariés, mais il m'en faudrait au moins 50", avance-t-il. Et quand il les trouve, il doit se battre pour les garder, car ils reçoivent des propositions d'autres entreprises. "Les gens commencent à demander des journées de travail de huit heures maximum. Les conditions de travail sont vraiment importantes pour les jeunes", poursuit le chef d'entreprise

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne