Doubs : l'inquiétude des salariés de Peugeot, au chômage technique

Voir la vidéo
FRANCE 3

La situation est compliquée pour Peugeot dans le Doubs. La production de scooters est ralentie, le constructeur impose 28 jours de chômage technique à ses salariés d'ici à la fin de l'année. C'est une perte de pouvoir d'achat énorme. 

Depuis deux semaines, Laeticia Baena ne travaille plus. Avec un salaire amputé alors que sa maison est en travaux, elle appréhende la fin du mois. 130 salariés sont au chômage technique et ne travailleront que trois jours en novembre. L'usine de scooters Peugeot est quasiment à l'arrêt dans le Doubs. Zoran Salic est ouvrier dans cette usine, il a le sentiment de perdre son temps et surtout de l'argent.

Une centaine de postes supprimés

Depuis 2014, tout va mal. Depuis que l'usine est passée sous le contrôle d'une société indienne, la production a chuté : 7 000 scooters cette année, alors que l'usine pourrait en fabriquer 100 000. Contacté, PSA assure que ce n'est que temporaire. L'actionnaire indien serait prêt à investir 47 millions d'euros dans une nouvelle game de scooters, mais les ouvriers n'y croient plus. PSA reconnaît seulement qu'une centaine de postes sera supprimée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne