Des employés au chômage technique dans une usine Peugeot

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'usine de scooters Peugeot à Mandeure (Doubs) connaît des difficultés. Des salariés sont au chômage partiel et n'ont travaillé que trois jours dans le mois. 

Une usine au ralenti. Des chaînes de montage à l'arrêt. À la sortie de l'usine Peugeot motocycle de Mandeure (Doubs) jeudi 8 novembre, rares sont les salariés à ne pas être touchés par le chômage technique. Certains acceptent de témoigner : "Avec ce qu'il se passe, c'est sûr qu'on est inquiets", explique un employé. "On n'a pas eu de fabrication quasiment tout le mois de novembre", raconte un autre, qui a passé 28 jours au chômage technique, payés 75% du SMIC. Forcément une perte sèche sur la fiche de paie. "Financièrement, c'est quand même difficile", déplore-t-il.

113 postes bientôt supprimés

Autre motif d'inquiétude : un plan de sauvegarde de l'emploi qui démarre en janvier, avec 113 postes supprimés, car aujourd'hui le site ne produit plus assez. La direction promet pourtant un plan de relance, avec 47 millions d'euros investis par un actionnaire et de nouveaux modèles produits. "Sur le site demandeur, on n'a pas vu un euro investi", constate un délégué du syndicat CGT.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne