Démographie : le déclin de Château-Chinon

France 3

Certaines zones rurales perdent des habitants. La population vieillit et il faut tout faire pour attirer de jeunes actifs, comme à Château-Chinon dans la Nièvre.

À Château-Chinon (Nièvre), Morgane Espire et Jérémy Gauthier font partie des rares jeunes actifs de la ville. Elle, est journaliste, et lui chauffeur de taxi. Ils ont respectivement 22 et 23 ans et viennent d'avoir un enfant. Mais après quatre années passées ici, ils hésitent à s'en aller. "Il y a des soirs où on s'ennuie", avoue le jeune homme. La jeune femme pointe également le manque de commerces. Comme la plupart des communes de la Nièvre, Château-Chinon perd chaque année des habitants. Selon le dernier recensement de l'Insee, 2 001 personnes y vivent, soit 97 de moins qu'il y a cinq ans. La baisse est continue depuis bientôt trente ans.

Faire venir des jeunes retraités ?

Déficit de médecins, taux de chômage à 19% et manque de services de proximité... Évelyne Didier, la libraire a vu la population évoluer et ses clients, tout doucement, quitter la ville. Alors, pour inverser la tendance et ne pas en faire une fatalité, le maire de la ville se veut pragmatique. "Les jeunes couples, pour les faire venir, il faut du travail, il faut de l'emploi (...) Des jeunes retraités pourraient venir s'installer ici étant donné que l'immobilier n'est pas cher", analyse ainsi Jean-Jacques Pic. Selon le dernier recensement, la Nièvre est le département de Bourgogne-Franche-Comté qui a perdu le plus d'habitants entre 2011 et 2016.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne