Croissance : un ralentissement inquiétant ?

France 3

La France a enregistré en 2017 une croissance de 2,3%. Pour 2018, l'Insee table sur une croissance plus faible : 1,7%. L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent dans le "Soir 3" de cette prévision mardi 19 juin.

Pour Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés, il faut s'inquiéter de ce ralentissement de la croissance parce qu'on "a plein de besoins sociaux insatisfaits et plein de chômeurs qui pourraient travailler pour les satisfaire et on n'arrive pas à faire correspondre les deux parce qu'on continue à mener des politiques globalement libérales".

"Le ralentissement est européen", selon Étienne Lefebvre, qui pointe en outre en France "la hausse de la CSG et les taxes sur l'essence". Mais au second semestre, souligne le rédacteur en chef des Échos, "il y aura la baisse des cotisations salariales, la hausse de la prime d'activité et la suppression partielle de la taxe d'habitation. Il va y avoir un rebond du pouvoir d'achat en fin d'année et sans doute un rebond de la consommation, mais il ne faut pas se contenter de cela".

"50 milliards de cadeaux fiscaux"

"Ce qui coûte véritablement un pognon de dingue, ce sont les cadeaux fiscaux faits aux entreprises depuis trois-quatre ans : 50 milliards au total. On a fait des cadeaux fiscaux aveugles aux plus aisés", s'insurge Christophe Ramaux, enseignant en économie à la Sorbonne.

Selon l'Insee, le chômage continuerait de reculer. "On reste sur une dynamique de l'emploi assez forte. Mais il faut trouver de quoi débrider le moteur. Ce sont les objectifs des lois Pacte ou Pénicaud sur la formation", conclut Étienne Lefebvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne