Croissance : prévisions pessimistes pour l'Union européenne

France 3

La croissance dans l'Union européenne sera moins élevée que prévu, notamment en Allemagne, considérée comme la locomotive de la zone euro.

L'Allemagne et son industrie automobile qui patine, le Brexit, l'arrivée de Matteo Salvini au pouvoir en Italie avec son déficit record ou encore l'avenir incertain des relations commerciales sino-américaines vont faire tousser l'économie européenne. La croissance, de 1,9% en 2018, ne devrait être que de 1,2% en 2019 et 1,5% en 2020. L'inflation devrait rester stable : 1,4% pour 2019 et 2020.

Chômage en baisse

Le chômage devrait continuer à baisser : de 8,2% en 2018, il devrait passer à 7,7% en 2019 et 7,3% en 2020. La Commission européenne prévoit un alourdissement du déficit français au-dessus du seuil des 3% en 2019 puis en dessous en 2020. Mais l'UE ne prend pas en compte les dernières annonces d'Emmanuel Macron après la crise des "gilets jaunes". L'addition se monte à 17 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne