Chômage : la réalité des chiffres des contrôles

france 2

Une étude de Pôle emploi relance le débat sur l'efficacité du contrôle des chômeurs. On y apprend que 8% des chômeurs indemnisés ne rechercheraient pas activement un travail. 

Dans leur très grande majorité, les chômeurs recherchent activement un travail. C'est ce que montre une étude de Pôle emploi. Parmi les chômeurs indemnisables, ils sont 92% à être en recherche active. Et pour les chômeurs qui ne touchent pas d'indemnités, ils sont 81%. Pour ces contrôles aléatoires, des ordinateurs sélectionnent au hasard des chômeurs, les agents vérifient ensuite qu'ils ont postulé à des offres d'emploi et envoyé des CV par exemple.

Quel profil ?

"Le côté aléatoire rend le sondage indiscutable", estime l'économiste Jean-Hervé Lorenzi. Ces contrôles permettent aussi de mieux comprendre le profil des personnes qui abandonnent le plus souvent les recherches. 14% des hommes contrôlés sont radiés temporairement pour manque de recherche, contre seulement 10% des femmes. La qualification semble également avoir un impact. Parmi les ouvriers non qualifiés contrôlés, 17% ont été radiés, parmi les cadres, ce n'est que 4%. Les plus diplômés persévéraient davantage, leurs qualifications permettant de postuler à bien plus d'offres de travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne