A Toulon, un chômeur sur cinq ne cherche pas d'emploi, selon Pôle emploi

Ce manque de recherche d\'emploi s\'explique le plus souvent par un découragement ou un manque de savoir-faire, plutôt que par volonté d\'abuser du système, soulignent \"les Echos\", jeudi 9 octobre.  
Ce manque de recherche d'emploi s'explique le plus souvent par un découragement ou un manque de savoir-faire, plutôt que par volonté d'abuser du système, soulignent "les Echos", jeudi 9 octobre.   (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Depuis 2013, Pôle emploi expérimente des "équipes de contrôle de la recherche d'emploi". Selon "les Echos", l'organisme s'apprête à généraliser ce dispositif.

Un bilan d'étape qui risque fort de relancer le débat sur le contrôle des chômeurs. Un chômeur sur cinq à Toulon et à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) ne recherche pas activement un emploi, selon les résultats d'une expérimentation menée par Pôle emploi et dévoilés par Les Echos, jeudi 9 octobre. Un manque de recherche qui s'explique le plus souvent par découragement ou par un manque de savoir-faire, plutôt que par volonté d'abuser du système, souligne le journal.

Un dispositif bientôt généralisé à toute la France

Depuis 2013, Pôle emploi expérimente dans quatre régions (Haute-Normandie, Poitou-Charentes, Paca et Franche-Comté) des "équipes de contrôle de la recherche d'emploi". Les résultats de ce test seront présentés mercredi 16 octobre, au conseil d'administration de Pôle emploi, rapportent Les Echos.

Une conseillère à Pôle emploi a raconté la façon dont ils sont menés, sur un blog du Mondeen janvier. "Nous contrôlons même les personnes qui déclarent travailler régulièrement, a-t-elle détaillé. Nous examinons d'abord si le chômeur a suivi tous les projets d'accompagnement, s'il a créé un espace personnel en ligne, s'il s'est abonné aux offres." 

Toujours selon le quotidien économique, Pôle emploi se prépare à généraliser ce dispositif de contrôle. La direction de Pôle emploi déclare que l'expérimentation a été menée afin de "remobiliser les chômeurs découragés", non "à des fins de sanctions".

Vous êtes à nouveau en ligne