Contrats d'insertion : les contours de la mesure

france 2

L'un des principaux dispositifs de la relance annoncée par Emmanuel Macron et Jean Castex est le grand retour des contrats d'insertion pour les jeunes en difficulté.

Éviter à tout prix une vague de chômage chez les jeunes : c'est le défi du gouvernement. Alors dès la rentrée, 300 000 contrats d'insertion seront créés. Objectif : aller chercher les jeunes éloignés de l'emploi en leur offrant des CDD subventionnés par l'Etat. Coralie Texier, 21 ans, en bénéficie depuis bientôt deux ans. Sans perspective à la sortie de son bac pro, la jeune-fille signe un contrat aidé dans un établissement de spectacle.

Quels critères ?

"Quelqu'un comme moi, de jeune, qui n'a pas forcément d'expérience, ils n'en voulaient pas", explique-t-elle. Aujourd'hui, quels critères permettent d'en bénéficier ? Ces contrats d'insertion sont accessibles à des jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté sociale ou professionnelle. L'Etat verse ensuite une aide à l'employeur, allant jusqu'à 95% du Smic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne