Chômage : les raisons de la baisse

FRANCE 2

Le taux de chômage en France s'élève au premier trimestre 2019 à 8,7% de la population active, au plus bas depuis 2009. Les explications du journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

Comment expliquer la baisse du taux de chômage en France, qui s'établit au premier trimestre 2019 à 8,7% ? "C'est une baisse qui ne date pas d'hier, puisque le taux de chômage diminue depuis 2015. En quatre ans, il est passé de 10,5% à 8,7%. C'est d'abord grâce à la croissance économique, qui vient d'être révisée à la hausse, 1,7% l'an dernier. Depuis 2015, elle a été en moyenne de 1,5% par an, et le chômage baisse dès que la croissance dépasse 1,2%", explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures. "Mais il y a eu aussi des soutiens publics à l'emploi. Ceux de François Hollande étaient les emplois aidés et le CICE (crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi), qui a fait baisser le coût du travail ; ceux d'Emmanuel Macron, une réforme du Code du travail, qui a plutôt levé les réticences à embaucher", ajoute-t-il.

7% à la fin du quinquennat, un objectif difficile à atteindre

Toutefois, avec un taux de chômage à 8,7%, on est encore loin de l'objectif fixé par Emmanuel Macron de 7% à la fin du quinquennat. "C'est un objectif très difficile à atteindre. La croissance prévue d'ici la fin du quinquennat, 1,4% par an, ne suffira pas à elle seule, et il n'y a plus d'aide nouvelle pour créer plus d'emplois. Le gouvernement peut quand même espérer des résultats avec son programme de formation, un vaste plan qui pourrait concerner jusqu'à 2 millions de chômeurs", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne