CDD d'usage : le gouvernement veut taxer ces contrats courts

France 2

Mardi 18 juin, le gouvernement dévoilera sa réforme sur l'assurance chômage. Le CDD d'usage, renouvelable à l'infini, devrait être systématiquement taxé.

Le gouvernement dévoilera sa réforme sur l'assurance chômage mardi 18 juin. Le CDD d'usage, très flexible, devrait être bientôt taxé. La mesure inquiète le patronat, notamment dans le secteur de l'hôtellerie restauration. Patrick Morvan est maître d'hôtel et vit avec ces contrats courts depuis trente-six ans. "J'aménage mon temps de travail avec ma famille", explique-t-il. Le CDD d'usage est renouvelable à l'infini, sans limitation de durée et sans indemnité de fin de contrat.

FO pour une taxation

Un outil indispensable pour répondre au pic d'activité des mariages ou des salons selon le traiteur Stéphane Lecomte. "La conséquence pour nous c'est une augmentation de tarifs, on sera obligés", déplore-t-il. De son côté, Force ouvrière espère que le gouvernement annoncera une taxe très forte contre ces contrats. Selon le ministère du Travail, 8 millions de CDD d'usage sont signés chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne