Baisse du surendettement en France en 2019

Une étude de la Banque de France démontre que le pays est passé sous la barre des 150 000 dossiers de surendettement l'an dernier. Les femmes et les chômeurs restent les plus touchés.

La lutte contre le surendettement enregistre une victoire en 2019. L'an dernier, les demandes de rééchelonnement de dettes ont baissé de 12%. Cela représente 87 000 ménages de moins en difficultés, selon les chiffres de la Banque de France. Ce bilan positif s'explique par la mise en place de différentes mesures de protection des consommateurs. "Un crédit distribué de façon plus raisonnable, et une utilisation plus raisonnée, ont permis d'enregistrer une baisse très significative du nombre de situations de surendettement", précise Stéphane Tourte, le directeur en charge du surendettement des particuliers à la Banque de France.

Les femmes et les chômeurs restent les plus touchés

Les chiffres sont en baisse chaque année depuis cinq ans. Pour autant, les catégories de personnes les plus touchées par le surendettement restent les mêmes. Les femmes et les familles monoparentales notamment. Les crédits à la consommation ou les prêts immobiliers sont généralement à l'origine de ce surendettement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne