Assurance chômage : accord aux forceps entre patronat et syndicats

France 3

In extremis, les partenaires sociaux se sont entendus ce mercredi 29 mars pour réduire le déficit de l'assurance chômage. Les deux parties ont fait des concessions.

Pour parvenir à cet accord, le patronat a dû se faire violence et accepter une hausse des cotisations chômage, ce qu'il avait toujours refusé. Mais cette hausse très modeste et temporaire de 0,05 point, ce qui porte la cotisation patronale à 4,05%. À l'exception de la CGT, les syndicats CFDT, FO, CGC ont aussi fait des concessions.

Pas de surtaxation des contrats courts

Ils ont renoncé à l'une de leurs revendications en acceptant la suppression des surcotisations sur les contrats courts, mesure qui était destinée à pénaliser le recours au CDD de moins de trois mois. Autre mesure touchant cette fois les seniors : il faudra avoir 55 ans et non plus 50 ans pour bénéficier de trois ans d'indemnités chômage. Au total, avec ces changements, l'Unedic va économiser 850 millions d'euros. Des économies sur le dos des chômeurs, selon la CGT, qui ne signera pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne