Assurance-chômage : à quelles conditions les démissionnaires pourront-ils en bénéficier ?

FRANCE 2

Le gouvernement a dévoilé les modalités de mise en application d'une promesse d'Emmanuel Macron, à savoir la possibilité pour des salariés démissionnaires de bénéficier d'indemnités chômage.

Des indemnités chômage pour les salariés démissionnaires. C'était l'une des grandes promesses d'Emmanuel Macron lors de la campagne de l'élection présidentielle, et enfin on connaît désormais les modalités de mise en place de ce système. Il faudra ainsi avoir travaillé cinq années sans interruption, présenter un projet de reconversion, et le faire valider par une commission. En cas d'acceptation, il faudra se présenter à Pôle emploi pour une validation du dossier, et un contrôle du démarrage de l'activité dans les six mois.

Attention à ne pas démissionner trop tôt

Si les syndicats accueillent la nouvelle favorablement, ils appellent à la plus grande prudence avant toute prise de décision. "On devient démissionnaire une fois qu'on a son projet validé, et non pas avant", prévient Michel Beaugas, secrétaire confédéral de FO chargé de l'emploi. "Ça je le précise bien parce que ça pourrait être un danger pour les salariés", indique-t-il. La réforme entrera en application le 1er novembre 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne