VIDEO. Grâce à l'audiodescription, des non-voyants assistent à des pièces de théâtre

BRUT

Les audiodescripteurs de l'association Accès Culture décrivent avec précision les mises en scène pour que les aveugles et les malvoyants puissent suivre la représentation. 

Un ballet peut être vu, il peut aussi être entendu. Ce soir-là, lors d'une représentation du Lac des cygnes, quelques non-voyants assistent à la représentation. Ils peuvent écouter la musique de Tchaïkovski mais aussi avoir un bon aperçu de la performance des danseurs grâce à un casque audio qui leur a été fourni en début de séance.

Julie Compans, audiodescriptrice, est chargée de retranscrire verbalement toute la mise en scène pour réaliser l'enregistrement. Avec une fine précision, elle détaille avec ses mots la chorégraphie afin que les personnes atteintes de cécité puissent, eux aussi, avoir accès à la culture. "Il fait un aller-retour en arc de cercle ouvrant ses bras comme une invitation", décrit-elle en plein enregistrement. 

Un spectacle sonore 

Derrière cette initiative, l'association Accès Culture pratique l'audiodescription avec 100 théâtres de France. Pendant 30 ans, le concept qui avait fait ses preuves au cinéma, s'est développé pour le théâtre, l'opéra et la danse. "C'est un bénéfice énorme pour le lieu mais aussi pour le spectateur", assure Bertille Simon, la programmatrice de l'association.

Lors de la représentation, les non-voyants devinent le spectacle en s'appuyant sur la musique, sur la voix de l'audiodescripteur mais aussi en s'aidant du bruit que font les danseurs lorsqu'ils bondissent sur l'estrade. "On fait beaucoup plus fonctionner notre imaginaire", explique une femme munie d'un casque. 

Vous êtes à nouveau en ligne