Emploi : des handicapés derrière les fourneaux

Lundi 19 novembre s'ouvre la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées. En 2018, le nombre de chômeurs handicapés a augmenté. Le chiffre reste deux fois supérieur à celui de la moyenne nationale. Pourtant, des solutions existent.

Aux manettes, Éric. Fort de son expérience, il supervise les cuisines. Il a longtemps travaillé dans un restaurant étoilé avant de contracter la toxoplasmose. Au Jardin Pêcheur, 80% des salariés vivent avec un handicap. Le restaurant existe depuis un an et demi et il a trouvé sa clientèle. Au début, Benjamin travaillait ici à temps plein. Ses horaires ont été revus pour que son emploi soit plus adapté à ses troubles psychiques. Aujourd'hui, il se sent mieux, même s'il est toujours confronté au quotidien à sa pathologie.

Travailler pour dépasser son handicap

Le patron de l'établissement accompagne ses salariés dans leurs difficultés, passe derrière le bar lorsque l'un d'entre eux manque à l'appel et a défendu le maintien de l'allocation adulte handicapé (AAH) auprès de Brigitte Macron quand elle est venue déjeuner en mai dernier. Ce n'est pas un concept ; le travail permet de dépasser son handicap. Une réalité qui fait son chemin, puisque le gérant a été approché pour ouvrir d'autres restaurants sur Bordeaux (Gironde) et Toulouse (Haute-Garonne).

Vous êtes à nouveau en ligne