DuoDay : pour une meilleure intégration des handicapés au travail et en société

FRANCE 3

Jeudi 16 mai s'ouvre la 4e édition de l'opération DuoDay. Le principe est de former un duo dans une entreprise ou une association entre une personne en situation de handicap et un professionnel valide. L'objectif : dépasser les préjugés et améliorer l'intégration.

Pour évoquer le sujet du handicap au travail, Hakim Kasmi, aveugle depuis la naissance et journaliste à France Culture, est sur le plateau de France 3. "Pour nous, au quotidien, le but est de faire oublier son handicap. Même si avec le handicap, on peut parfois être plus lent, d'un point de vue technique notamment, le principal est d'être un journaliste vraiment autonome à 100%. C'était pour moi la plus belle réussite", explique-t-il. Malheureusement, le taux de chômage chez les handicapés est deux fois supérieur à la moyenne. "Aujourd'hui, les temps changent, certes, mais les préjugés restent solides", ajoute-t-il.

10 000 binômes attendus

Alors, qu'attend Hakim Kasmi de cette opération DuoDay, qui va rassembler 10 000 binômes, constitués d'une personne valide et d'une personne en situation de handicap ? "J'attends que les gens n'aient plus peur du handicap. Je dis toujours que la meilleure pédagogie pour convaincre les gens, c'est de montrer que des gens comme moi, comme d'autres de mes collègues, puissent faire un métier de journaliste. Il faut être concret", estime-t-il. L'objectif de l'initiative DuoDay n'est pas que professionnel. "Le but est aussi social : c'est de devenir ami. Il y a aussi la partie sociale, pour être intégré avec les autres", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne