Confinement : 58% des salariés en télétravail intégral ressentent une détresse psychologique

Selon une étude publiée mercredi 25 novembre, 58% des salariés en télétravail intégral ressentent une détresse psychologique. Le numéro vert mis en place par le gouvernement reçoit 20 000 appels par jour.

Depuis le début de la crise, près de 5 millions de salariés télétravaillent. Une situation loin d'être facile pour tout le monde. D’après une étude, publiée mercredi 25 novembre, 58% des travailleurs seraient en détresse psychologique. "On a tendance à ruminer, à sentir comme de la déprission… il a même fallu que je demande de l’aide à mon entreprise", explique un salarié. Des difficultés exarcerbées dans des petits espaces. Depuis huit mois, le petit salon de Philippe Plossignac, représentant du personnel d’une entreprise privée, est son unique lieu de travail. "Ma vie privée et professionnelle sont entreméleées. Je n’ai plus cette séparaton que j’avais avant", déplore t-il.

Une transition trop brutale

La faute ce mal-être serait une transition trop brutale selon Jean-Claude Delgènes, expert en organisation du travail : "Quand vous vous retrouvez isolés en solitude non-choisie et en plus en télétravail, c’est compliqué à vivre."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne