Arrêts maladie : contradictions gouvernementales

FRANCE 3

Alors que le budget 2019 est en préparation, deux ministres du gouvernement d’Édouard Philippe s’opposent au sujet des arrêts maladie.

Cette semaine a eu lieu la première réunion ministérielle pour définir le budget 2019. Problème pour le gouvernement d’Édouard Philippe : des désaccords existent déjà entre deux ministres. Muriel Pénicaud (ministre du Travail) et Agnès Buzyn (ministre des Solidarités et de la Santé) sont en effet loin d’être sur la même ligne. Principal sujet de discorde : doit-on faire payer une partie des arrêts maladie aux entreprises ?

Éviter de diminuer le budget social

Pour Muriel Pénicaud, la réponse est non. Le magazine L’Express relève le contenu d’une lettre que la ministre du Travail a envoyé à Édouard Philippe. Elle s’inquiète de l’impact politique de cette mesure, qui "risque de mettre un coup d'arrêt net à la perception d'un gouvernement 'pro-business.'" À l’inverse, pour Agnès Buzyn, les entreprises ont une responsabilité dans les arrêts de travail et doivent en payer une partie. Pour la ministre des Solidarités et de la Santé, faire participer les patrons à l’assurance maladie est aussi un moyen d’éviter de rogner le budget social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne