Arrêts maladie : aux Pays-Bas, les patrons paient !

France 2

Aux Pays-Bas, le taux d’absentéisme au travail est extrêmement faible. Quelle est la recette du pays ? 

Sur les canaux d'Amsterdam (Pays-Bas), les salariés sont très productifs et très peu absents. Les Pays-Bas connaissent un des taux d'absentéisme les plus faibles d'Europe : à peine 3,7% contre 4,7% en France. Comment le pays a-t-il réussi à faire baisser les arrêts de travail de ses salariés ? Dans cette société de logiciels informatiques, Franck de Wilde, manager, a été arrêté trois semaines pour une opération des reins. Dès sa sortie de l'hôpital, son entreprise l'a contacté et lui a envoyé un panier de fruits. "Le contact est beaucoup plus direct, donc vous avez envie de retourner au travail beaucoup plus rapidement", témoigne-t-il. Si son patron est aussi à l'écoute, c'est parce qu'il cherche à faire des économies.

Les patrons indemnisent les employés pendant deux ans

Aux Pays-Bas, c'est le patron qui indemnise ses employés pendant deux ans, dès le deuxième jour d'arrêt maladie. 100% du salaire la première année, 70% la deuxième. La sécurité sociale n'intervient que si les travailleurs sont au chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne