Arrêt maladie : moins d'absence dans la fonction publique depuis deux ans

france 2

Le rétablissement du jour de carence dans la fonction publique a fait baisser les arrêts maladies courts, c’était l’effet attendu. 

Moins d’absences, plus d’agents fidèles aux postes dans les mairies, les conseils départementaux et régionaux depuis deux ans. C’est la conclusion d’une étude de l’impact pour ces fonctionnaires du jour de carence, jour non payé au début de l’arrêt maladieDe 2014 à 2017, ce jour de carence est supprimé, le congé maladie est totalement pris en charge, il est de 71 à 72 jours par an pour 100 agents. En 2018, Emmanuel Macron rétablit ce jour de carence, le premier jour non payé. 59 arrêts par an. 

Des arrêts plus longs

Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière refuse de stigmatiser les employés : "La difficulté c’est lorsque les salariés qui pour des raisons de revenu évite de s’arrêter, risque de mettre en difficulté sa propre santé." Depuis plusieurs années, un autre phénomène s’accentue : des arrêts plus longs. Résultat : le coup des arrêts maladie pour chaque agent continue lui aussi d’augmenter.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne