Accusations de harcèlement moral à "Stade 2" : trois salariés licenciés

La journaliste Clémentine Sarlat, lors d\'un match de rugby au Stade toulousain, le 23 octobre 2016. 
La journaliste Clémentine Sarlat, lors d'un match de rugby au Stade toulousain, le 23 octobre 2016.  (REMY GABALDA / AFP)

Une enquête interne avait été lancée en avril après la publication dans "L’Équipe" du témoignage de Clémentine Sarlat, ancienne co-présentatrice de Stade 2. 

Trois salariés à la direction des sports de France Télévisions vont être licenciés après une enquête interne ayant mis en évidence des faits de harcèlement et des propos sexistes, a indiqué vendredi 31 juillet le groupe audiovisuel, confirmant des informations de L'EquipeUn quatrième salarié a reçu un blâme. L'identité des personnes concernées n'a pas été révélée.

"Ces décisions ont été prises suite aux conclusions de l'enquête interne réalisée après un témoignage rendu public (...) faisant état de faits de harcèlement et de propos sexistes", a précisé France Télévisions. 

Cette enquête interne avait été ouverte en avril dernier après la publication dans L'Équipe du témoignage de Clémentine Sarlat, ancienne co-présentatrice de Stade 2, aujourd'hui reconvertie dans le podcast après avoir aussi travaillé à TF1.

Vous êtes à nouveau en ligne