VIDEO. Pour protester contre la hausse de la CSG, un retraité propose une "grève de la consommation"

brut

Avec les cheminots et les acteurs de l’hôpital public, les retraités sont également mécontents de la politique du gouvernement Philippe. Ils étaient présents lors de la manifestation des séniors du 14 juin dernier.

Ils étaient plusieurs milliers de retraités à manifester le jeudi 14 juin 2018 dans les rues de Paris et de plusieurs villes de France, répondant ainsi à l’appel de 9 organisations syndicales pour protester contre la hausse de la CSG. Présent lors de ce rassemblement, Georges, retraité, a fait entendre son mécontentement…et il a une façon peu commune de le faire.

"Mon pouvoir d’achat étant limité, j’ai limité la consommation", explique-t-il. La solution est radicale mais mûrement réfléchie. Cet ancien travailleur a en effet décidé de réduire sa consommation. "S’ils continuent à nous ponctionner comme ça, je vais moins dépenser. Je vais jouer sur le levier de l’économie qui s’appelle la consommation", prévient Georges, exaspéré par la situation. Le retraité espère d’ailleurs que son initiative sera reprise par le plus grand nombre, afin que les politiques "commencent à réfléchir un petit peu".

Un calcul réfléchi

Georges estime qu’il touche moins à cause de la hausse de la CSG. Il calcule donc le taux que cette hausse représente et il ajuste ses comptes en fonction de ce taux en supprimant certains contrats qu’il paye. Pour lui, c’était "la seule chose à faire". "J’ai supprimé la télévision, j’ai supprimé Canal +, des choses dont je peux me dispenser largement", continue Georges. Une situation qui ne semble nullement déranger celui qui a déjà connu "une situation financière délicate". "S’ils continuent comme ça, je continue comme ça", promet Georges.

Vous êtes à nouveau en ligne