Suppression d'un jour férié : un sujet qui fait débat

France 3

Travailler plus, une idée qui divise aussi la classe politique. Au sein même de la majorité, les avis divergent. L'opposition elle est farouchement contre.

Supprimer un jour férié pour financer la dépendance, c'est l'idée de certains marcheurs comme Aurore Bergé, porte-parole de la République en marche. "Nous avons comme principe de n'augmenter ni la dette publique ni les impôts. Il faut donc trouver d'autres ressources. Cela peut passer par la création d'une nouvelle journée de solidarité", a-t-elle déclaré au JDD. Dès février, Jean-Michel Blanquer avait lui aussi avancé cette piste.

L'opposition rejette l'idée

Lundi 15 avril, Emmanuel Macron avait prévu d'annoncer dans son allocution qu'il était nécessaire de travailler davantage, en se gardant de préciser sous quelle forme. Car il sait que supprimer un jour férié n'est pas très populaire. Du côté de l'opposition, on rejette l'idée en avançant d'autres propositions. Jeudi 25 avril, la question sera au menu de la conférence de presse du chef de l'État. Emmanuel Macron devra alors clarifier sa position.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne