Solidarité : vers la suppression d'un jour férié ?

France 3

Travailler plus pour financer la dépendance ? Le dossier est sur la table et fera certainement partie des sujets abordés jeudi 25 avril par Emmanuel Macron.

Un lundi de Pâques loin du travail. Certains ont choisi La Rochelle (Charente-Maritime) et une excursion au large de Fort Boyard pour achever leur week-end prolongé grâce à un jour férié. Et à bord, pas question d'y renoncer. "Ça permet de se retrouver en famille forcément et de partir un petit peu, ce qui n'est pas toujours évidemment sur un week-end de deux jours", souligne une touriste au micro de France 3.

Les professionnels du tourisme inquiets

Pour les professionnels du tourisme, la période de Pâques est cruciale. Supprimer ce lundi férié ne serait pas sans risque. "C'est inquiétant. On avait fait le même constat quand le lundi de Pentecôte avait été supprimé. Les années qui ont suivi, on a vu une baisse de fréquentation sur ce week-end", explique Bruno Etiembre, croisiériste. Depuis 15 ans et la suppression du lundi de Pentecôte, les Français travaillent déjà un jour de plus pour financer la dépendance. L'an passé, cette journée de solidarité a rapporté plus de 3 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne