Simulateur de retraites : trois exemples passés au crible

FRANCE 2

Jeudi 19 décembre, le gouvernement a rendu public son simulateur qui présente une trentaine de cas types après la réforme des retraites. La journaliste Justine Weyl analyse trois exemples sur le plateau du 13 Heures.

Le gouvernement vient de présenter son simulateur de retraites. Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste Justine Weyl évoque trois cas types publiés en ligne. Premier exemple : une secrétaire dans le privé née en 1980. Avec un salaire de 1 171 € (SMIC) par mois, si elle part en retraite à 62 ans, avec le système actuel, sa pension sera de 914 € par mois. Avec le système universel, elle perdrait 23 €. Mais si elle part un peu plus tard, à 67 ans, sa pension augmenterait de 294 €.

L'exemple d'un professeur des écoles

Deuxième exemple : un cadre né en 1980 qui touche 11 000 € en fin de carrière. Avec la nouvelle réforme et un départ à 62 ans, il gagnerait 224 € en plus par mois, soit 3 985 €. S'il part à 67 ans, il toucherait 1 073 € de plus. Enfin, un professeur des écoles né en 1980 qui gagnerait en fin de carrière 2 336 € par mois perdrait 126 € par mois avec la réforme des retraites. Mais le gouvernement a prévu de revaloriser les revenus de la profession. La pension du professeur serait alors inchangée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne