Retraites : un accord entre les syndicats et le Medef semble "impossible aujourd'hui"

FRANCE 3

Depuis le siège du Medef à Paris, Benjamin Delombre fait le point pour France 3 sur la reprise des difficiles négociations sur les mesures pour sauver les retraites complémentaires.

Ce vendredi 16 octobre, les syndicats et le patronat reprennent leurs discussions pour trouver un moyen de sauver les retraites complémentaires. Depuis le siège du Medef à Paris, Benjamin Delombre douche les espoirs d'un accord dès aujourd'hui.

"Ce qui est sûr, c'est qu'une entente entre Force ouvrière et la CGT d'un côté et le Medef de l'autre semble être de l'ordre de l'impossible aujourd'hui", rapporte le journaliste de France 3.

Une troisième voie ?

Le reporter ajoute : "Il existe une possibilité, ténue, portée par la CFDT. Une sortie de troisième voie qui propose une baisse limitée et temporaire des pensions complémentaires et une hausse là aussi raisonnable des cotisations salariales et patronales".

Cette piste d'efforts partagés pourrait séduire les syndicats modérés. "Il en faudrait trois pour dégager une majorité et parvenir à un accord. Mais avant cela, il reste beaucoup de chemin à parcourir et de nombreuses heures de négociations à venir", conclut Benjamin Delombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne