Retraités : les perdants de la politique d'Emmanuel Macron

France 3

Les retraités vont voir leur CSG augmenter en 2018. En contrepartie, leur taxe d'habitation diminuera sauf pour les retraités les plus aisés.

Le 28 septembre, ils étaient nombreux dans la rue, en colère contre la hausse de la CSG. 60% des 14 millions de retraités sont concernés par cette augmentation. Ce sont les moins de 65 ans qui touchent plus de 1 200 euros par mois et les plus de 65 ans qui ont plus de 1 400 euros. Emmanuel Macron a voulu rassurer lors de son intervention télévisée dimanche 15 octobre. Les retraités perdent d'un côté, mais une partie gagnera de l'autre avec l'exonération de la taxe d'habitation.

2,5 millions de retraités perdants sur 14

Selon Bercy, les gagnants sont les célibataires aux revenus inférieurs à 2 500 euros par mois et les couples à moins de 3 981 euros. En tout, 4,5 millions de retraités seront exonérés de la taxe. Mais il y a aussi les perdants : 2,5 millions de retraités, qui paieront la CSG majorée et encore et toujours la taxe d'habitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne