Retraites : les pensions pourraient-elles être indexées sur les salaires ?

FRANCE 2

Le haut commissaire Jean-Paul Delevoye propose que les futures retraites soient indexées sur les salaires plutôt que sur l'inflation.

Le haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye envisage d'indexer les pensions de retraite sur les salaires et non plus sur l'inflation. Jusqu'à 2019, le montant des retraites augmentait en fonction de la hausse des prix, sauf sur décision du gouvernement. Avec ce nouveau système, les retraites suivraient les hausses de salaires. Le mécanisme permettrait d'augmenter plus rapidement qu'aujourd'hui les pensions des retraités. "Ce système a l'avantage d'arrêter de paupériser les retraités par rapport aux actifs, mais il n'asssure pas l'équilibre en l'état du système des retraites", explique Éric Heyer, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Des retraites moins élevées au moment du départ ?

En effet, les salaires augmentent plus vite que l'inflation. Ainsi, avec le nouveau système, les pensions deviendraient plus élevées. Le risque est donc qu'elles soient réduites le jour du départ à la retraite. C'est hors de question pour Force ouvrière. Il faudrait trop d'années pour récupérer le manque à gagner au départ dénonce Philippe Pihet, le secrétaire confédéral du syndicat. Les pistes sur la réforme des retraites devraient être présentées après les élections européennes du 26 mai. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne