Retraites : les annonces d'Édouard Philippe

FRANCE 2

Parmi les annonces d'Édouard Philippe mercredi 12 juin, la fin des fameux régimes spéciaux. Il n'y aura plus d'exception en matière de retraite.

Le Premier ministre annonce officiellement mercredi 12 juin la disparition des régimes spéciaux avec la réforme des retraites. Dans le collimateur, les 20 régimes spéciaux de retraite. 4,8 millions d'actifs, surtout des fonctionnaires, sont concernés. Policiers, militaires, infirmiers ou agents de la RATP. Certains partent plus tôt à la retraite, parfois à l'âge de 52 ans.

Les droits acquis conservés

Mais la volonté du gouvernement est de fondre les 20 régimes spéciaux dans le futur régime universel, le même pour tous. "Ça fait déjà quelques années qu'on sait qu'on doit en faire davantage (...) on est complètement perdants", estime une agente de la RATP. Le Premier ministre a ajouté que la disparition des régimes spéciaux sera progressive. Tous les droits acquis seront conservés. Edouard Philippe a aussi confirmé l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans. Mais un âge pivot sera établi pour inciter les actifs à travailler plus longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne