Retraites : la particularité française

France 3

Dans notre pays, les retraités ont un meilleur niveau de vie que les actifs. Un phénomène qui va peut-être changer, comme l'explique Pascale Manzagol sur le plateau du 12/13.

Depuis une vingtaine d'années, les retraités français vivent mieux que les actifs. Un phénomène qui fait de la France une exception. Mais cette situation pourrait bientôt s'inverser, comme l'explique Pascale Manzagol sur le plateau de France 3. "Il ont perçu en moyenne une retraite de 1 578 euros par mois en 2013, ils ont plus de patrimoine mais moins de dette. Les retraités vont garder leur avance encore pendant dix ans. En 2025, les ménages et les retraités auront le même niveau de vie."

Comme dans les années 1970

L'équilibre va ensuite s'inverser jusqu'en 2060. "Cette situation était celle qu'ont vécu ceux qui ont pris leur retraite dans les années 1970", note la journaliste. Cette évolution est liée au fait que les pensions de retraite sont annexées sur les prix et non sur les salaires, et qu'à terme il y aura une plus grande différence entre les salaires perçus et les retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne