Retraites complémentaires : faut-il revenir sur la décote ?

FRANCE 2

La CFDT souhaite revenir sur un accord sur les retraites complémentaires qu'elle a signé en 2015. Le Medef ne l'entend pas de cette oreille.

La CFDT souhaite rouvrir les discussions sur les retraites complémentaires et le malus entré en vigueur au 1er janvier. En 2015 pourtant le syndicat avait signé un accord avec le patronat. Objectif : inciter les salariés à travailler plus longtemps pour renflouer les caisses de l'Agirc Arrco.  

Le déficit divisé par 4 

Depuis, le déficit a été divisé par 4 : il est passé de plus de 2 milliards d'euros en 2016 à 569 millions d'euros en 2017. Pour la CFDT il faut renégocier le principe du malus qui concerne tous les salariés nés après 1957. En cas de départ à la retraite à 62 ans, -10% sur leur pension pendant 3 ans.   

Un malus trop douloureux selon le syndicat qui veut revoir ces modalités : mais il en est hors de question pour le Medef. Une réunion entre partenaires sociaux est prévue dans deux semaines. "Si tous les quinze jours, il faut renégocier les paramètres, ou va-t-on ?", interroge Claude Tendil, vice-président du Medef en charge de la commission protection sociale. Une discussion qui s'annonce tendue, avant de rouvrir un autre dossier sensible en plein mouvement social : la réforme des retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne