Retraités : 80% perdront du pouvoir d'achat

FRANCE 3

Malgré le récent coup de pouce sur la CSG et la suppression progressive de la taxe d'habitation, 8 retraités sur 10 devraient voir leur pouvoir d'achat amputé dès cette année jusqu'en 2020, avec une perte en moyenne de 400 € par an et par ménage.

Hausse de la CSG, gel des pensions, faible revalorisation des APL... Depuis le début du quinquennat, les retraités doivent faire des efforts et perdent en pouvoir d'achat. Inacceptable, pour certains. "Ҫa ne fait jamais plaisir, mais ça dépend quel est l'objectif", réagit un retraité. "Monsieur Macron ne s'occupe que des cadres dynamiques, mais on a travaillé avant, on existe", s'étrangle une femme à la retraite. Parmi ces mesures, c'est la faible revalorisation des pensions pour les deux prochaines années, +0,3%, qui pèsera le plus.

Édouard Philippe enfonce le clou

L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a fait le calcul : les retraités devraient perdre en moyenne 20 € cette année, puis 200 € en 2019 et 400 € en 2020. Une moyenne qui peut varier, car elle dépendra de l'inflation, mais il va falloir s'adapter. Le Premier ministre, interpellé jeudi 27 septembre par une retraitée, enfonce pourtant le clou. Seuls 20% des retraités, les plus modestes, seront épargnés par cette baisse de pouvoir d'achat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne