Retrait provisoire de l'âge pivot : une décision "salutaire" selon Sacha Houlié, député LREM

Sacha Houlié en septembre 2019 à l\'Assemblée nationale. 
Sacha Houlié en septembre 2019 à l'Assemblée nationale.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

L'élu de la majorité estime le gouvernement va "pouvoir continuer le travail de façon plus sereine". 

Alors qu'Edouard Philippe a proposé aux syndicats de retirer l'âge pivot à 64 ans du projet de réforme des retraites si des mesures alternatives de financement sont trouvées d'ici avril, Sacha Houlié, député LREM de la Vienne, a jugé dimanche 12 janvier sur franceinfo que cette décision du Premier ministre était "salutaire". "Beaucoup de Français rencontrés lors de cérémonies de vœux en régions m'ont dit qu'il fallait faire cette réforme des retraites, mais qu'il fallait en retirer l'âge d'équilibre", précise l'élu qui se réjouit de "pouvoir continuer le travail de façon plus sereine".

Ce retrait de l'âge pivot était demandé par les syndicats réformistes. C'est donc une revendication "entendue", estime félicite Sacha Houlié. Pour emporter la décision des syndicats réformistes, "il manquait cette ligne rouge de l'âge pivot, la décote entre 62 et 64 ans, ajoute Sacha Houlié. Ils ont obtenu cette avancée majeure et désormais on va pouvoir continuer le travail de façon plus sereine".

En revanche, Sacha Houlié a fermé la porte aux demandes de la CGT et de FO quant à un retrait pur et simple du projet : "On a une confrontation réelle puisque l'on veut réaliser ce projet."  

Vous êtes à nouveau en ligne