Réforme des retraites : sur quoi l'exécutif peut-il céder ?

france 3

Pour Édouard Philippe, il n'y a pas de "mesure magique". David Boéri, journaliste France Télévisions, analyse les points sur lesquels le gouvernement peut céder pour mettre un terme à la grève, tout en maintenant sa réforme des retraites.

Le gouvernement est-il prêt à faire des concessions sur son projet de réforme des retraites pour mettre un terme à la grève ? Selon le journaliste David Boéri, la réponse est non. "Pas sur le principe de la réforme, ce sera bien un futur système universel et à points", assure-t-il. En revanche, l'exécutif pourrait présenter un nouveau calendrier de mise en œuvre de la réforme. "C'est la piste la plus probable, selon certains négociateurs de syndicats", ajoute-t-il.

Une réforme en trois temps ?

Jusque-là, la réforme devait s'appliquer pour tout le monde dans les cinq ans après le vote de la loi. Désormais, il pourrait y avoir trois temps. "Ce serait un système à points qui s'appliquerait plus rapidement dans les deux ans pour toutes les personnes qui rentrent sur le marché du travail. En revanche, pour ceux qui sont encore en activité, le changement n'interviendrait qu'au bout de dix ans", explique-t-il. Quant aux régimes spéciaux, ils devraient disposer d'un délai supplémentaire de dix ans. Les doutes seront levés mercredi 11 décembre, à midi, lors de la prise de parole du Premier ministre, Édouard Philippe.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne