Réforme des retraites : nouvelle rencontre entre Edouard Philippe et les partenaires sociaux

France 2

Dans le projet de loi de la réforme des retraites figure bel et bien l'instauration d'un âge pivot à 64 ans, l'un des principaux points de blocage entre les syndicats et le gouvernement.  


Le Premier ministre reçoit une nouvelle fois les partenaires sociaux vendredi 10 janvier, au lendemain d'une nouvelle journée de mobilisation dans l'Hexagone. La grève contre la réforme des retraites est entrée dans sa cinquième semaine et aucun compromis n'a pour l'heure émergé.

Deux projets de loi ont été transmis aux caisses de sécurité sociale. Dans le texte, une règle rend obligatoire l'instauration d'un équilibre financier. Ainsi, pendant une période de cinq ans cumulés, aucun déficit ne sera possible. 

Alternative

Le projet de loi prévoit la création d'un âge d'équilibre. Celui-ci devrait entrer progressivement en vigueur à partir de 2022. À cette date, un départ à 62,4 ans est programmé. C'est en 2027 qu'une prise à la retraite se fera à 64 ans pour assurer l'équilibre financier du régime. 
Les partenaires sociaux espèrent encore trouver une solution alternative. "Il faut retirer cet âge pivot, j'espère que le gouvernement va l'entendre", a prévenu Laurent Berger, le patron de la CFDT. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne