Réforme des retraites : le point sur les mobilisations contre la réforme des retraites du samedi 4 janvier en France

Manifestations contre la réforme des retraites du 4 janvier 2020, à Paris.
Manifestations contre la réforme des retraites du 4 janvier 2020, à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Plusieurs rassemblements contre la réforme des retraites ont eu lieu samedi 4 janvier dans toute la France.

Le conflit social contre la réforme des retraites est rentré, samedi 4 janvier, dans sa 31e journée. Une journée où plusieurs manifestations et rassemblements étaient organisés dans toute la France, alors que le mois de janvier s'annonce décisif. La grève à la RATP et à la SNCF continue de perturber les transports, de nouvelles journées d'actions ont été annoncées par l'intersyndicale notamment jeudi 9 janvier et samedi 11 janvier. Du côté des négociations entre gouvernement et syndicats, elles doivent en effet reprendre mardi 7 janvier. 

Le point sur les manifestations de samedi 4 janvier contre la réforme des retraites, selon le réseau France Bleu et France 3. 

Paris

À l'appel des unions départementales CGT, FO, Solidaires et FSU, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans la capitale ce samedi pour demander le retrait du projet de réforme des retraites. Le cortège, parti de la Gare de Lyon, s'est dispersé devant la Gare de l'Est. 

Toulouse

Plusieurs dizaines de "gilets jaunes" ont envahi la gare Matabiau en début d'après-midi. Les manifestants sont entrés dans la gare et ont bloqué les voies. Une action en soutien aux cheminots grévistes qui sont mobilisés contre la réforme des retraites.

Le Mans

Plus de 500 personnes ont manifesté dans les rues du Mans contre la réforme des retraites, dans le calme.

Perpignan

Une centaine de manifestants se sont rassemblés dans la matinée du samedi 5 janvier 2020 au péage de Perpignan Sud. Il s'agissait d'une action organisée par plusieurs syndicats (CGT, FO, SUD, FSU). Des forces de l'ordre étaient sur place.

Nîmes

Au péage de Nîmes Ouest, les manifestants étaient également présents. Ils ont procédé à une opération "péage gratuit", en levant les barrières pour laisser passer les automobilistes.

Carcassonne et Béziers

Des actions ont eu lieu dans les deux villes perturbant la circulation. Vinci autoroutes a appelé à la plus grande prudence les personnes qui empruntaient les routes du secteur.

Rennes

La police a tenté de bloquer l’accès au centre-ville de Rennes en repoussant les manifestant avec une grenade lacrymogène. Mais le cortège, scindé en deux, a finalement réussi à se rendre sur la place de l’hôtel de ville.

Caen

Les manifestants se sont rassemblés dans le centre de Caen et avant de défiler.

Vous êtes à nouveau en ligne