Réforme des retraites : le 49.3 va-t-il être utilisé ?

À l'Assemblée nationale, les débats continuent sur la réforme des retraites : matin, midi et soir et même le week-end. Sans que cela n'avance réellement.

Les députés débattent de la réforme des retraites à l'Assemblée nationale, toujours avec l'opposition ferme du camp adverse. "Le débat n'avance pas au quatrième jour, les députés en sont toujours à l'article 1 et il y en a 64. Plus de 40 000 amendements ont été déposés, sans parler des milliers de sous-amendements annoncés. À ce rythme, selon un ministre, il faudrait 286 jours pour terminer le texte. Pour couronner le tout, l'ambiance est électrique dans l'hémicycle", décrypte Catherine Demangeat, journaliste politique de franceinfo.

Vers le 49.3

Dans l'enceinte en effet, l'ambiance est des plus tendues. "Ici, ce n'est pas un meeting", peut-on entendre. "Vous devriez vous calmer", répond un autre, alors que les demandes de suspension de séance se multiplient. La gauche, communistes et LFI, marquent leur opposition ferme.
Comment aboutir alors ? Le 49.3 est-il envisagé ? "L'Élysée fait encore le pari du débat, sachant qu'il a fixé une date butoir. La réforme doit être votée en première lecture avant le 15 mars, date du premier tour des municipales. Mais plus le temps passe, plus le scénario du 49.3 se précise", avance Catherine Demangeat en plateau. Il permet de faire adopter un texte sans vote. Reste à savoir maintenant quand il sera "dégainé". Il permettrait d'en finir avec l'obstruction de l'opposition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne