Réforme des retraites : ce qui pourrait changer

France 3

Le rapport Delevoye, rendu le 18 juillet, devrait fortement inspirer la future réforme des retraites. Le principe est de bâtir un système universel et à point.

C'est l'un des rapports les plus attendus du quinquennat et peut-être le plus politiquement sensible, celui des retraites, rendu le jeudi 18 juillet au gouvernement. À partir de 2025, le rapport préconise d'en terminer avec les 42 régimes. Salariés du privé et du public partageront les mêmes règles. Pour Jean-Paul Delevoye, "c'est un système plus juste". Pour le calcul de la pension, la valeur du point est fixée : 100 € cotisés donnent 10 points de retraite, soit 5,5 € de pension annuelle. Mais ce taux de rendement pourrait être ajusté chaque année, en fonction de certains indicateurs économiques.

Une réforme pour les Français nés après 1963

Le système ne s'appliquerait qu'aux assurés nés après 1963. Pour tous leurs droits acquis avant la réforme, il y aurait une conversion. Le 31 décembre 2024 sera effectué un bilan des droits acquis avec l'ancien mode de calcul. Les trimestres accumulés seraient convertis en points retraite. Enfin, les nouveaux systèmes préconisent d'augmenter le minimum retraite à 85% du SMIC net, alors qu'aujourd'hui c'est 81% pour les salariés, et 75% pour les agriculteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne