Réforme des retraites : c'est quoi le bonus/malus ?

France 2

Le rapport Delevoye, présenté jeudi 18 juillet, qui préconise les pistes à explorer pour réformer le régime des retraites à partir de 2025 fait référence à une bonus/malus. Exemples.

Le système du bonus/malus, présenté jeudi 18 juillet dans le rapport Delevoye ne revient pas sur l'âge légal du départ à la retraite. En revanche, il pourrait aboutir à un système de bonus/malus. Ainsi un salarié du privé qui gagne 3 250€ en fin de carrière touchera une pension de 1 751€ avec le régime actuel. Avec celui dit universel, qui prend en compte toute la carrière plutôt que les meilleures années, sa retraite passerait à 1 710€, s'il arrête de travailler à 62 ans, l'âge légal du départ à la retraite.

Travailler plus pour gagner plus

"S'il travaille deux années de plus, il toucherait 2090€ aujourd'hui et 2069€ avec la retraite à points, il est donc toujours perdant", détaille Justine Weyl, journaliste présente sur le plateau du 20 Heures. Dans le cas d'un salarié au SMIC, la perte sera de 13€, s'il prend sa retraite à 62 ans. Deux années supplémentaires lui donnent le droit à exactement la même pension, soit 1 065€. En restant actif jusqu'à 66 ans, sa pension passera à 1 459€. Travailler plus pour gagner plus en somme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne