PSA : Philippe Varin touche bel et bien 300 000 euros par an à vie

FRANCE 2

L'ancien PDG de PSA, Philippe Varin, perçoit finalement une retraite chapeau de 300 000 euros par an à vie. Syndicats et gouvernement sont indignés.

L'ancien patron de PSA Philippe Varin perçoit 300 000 euros de retraite chapeau par an à vie. De quoi mettre en colère le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

Tout a commencé en 2013. L'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois s'apprête à fermer. Le groupe PSA affiche 5 milliards de pertes pour 2012, des milliers de salariés sont menacés. Sous la pression, en novembre 2013, avec des mots soigneusement choisis, Philippe Varin dit renoncer "aux dispositions actuelles de ses droits à la retraite compte tenu de la polémique". Mais quelques semaines plus tard, PSA met en place un nouveau régime. Grâce à celui-ci, Philippe Varin peut aujourd'hui profiter de 299 000 euros de retraite chapeau par an.

Petit arrangement entre amis ?

Problème : pour bénéficier du généreux régime réservé aux dirigeants de la firme, il faut avoir passé cinq ans dans l'entreprise. Et il manque à Philippe Varin un peu d'ancienneté pour faire valoir ses droits. Comme le révèle le site internet DéontoFi.com, le nouveau PDG de PSA, Carlos Tavares, lui propose alors un CDD de quatre mois, "une mission bidon", estime Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT.

Le groupe PSA estime que cette retraite chapeau est légitime. "Il considère que son ancien patron remplit simplement toutes les conditions pour en bénéficier", note la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne