Pouvoir d'achat : une retraitée lance sa pétition

FRANCE 2

Francine Vergon, une retraitée habitant Nancy (Meurthe-et-Moselle), réclame l'indexation des pensions sur l'inflation et vient de lancer une pétition qui rassemble déjà plus de 150 000 signatures.

Francine Vergon, une habitante de Nancy (Meurthe-et-Moselle), était attachée de direction à l'université. Elle a travaillé dix-huit ans seulement, pour pouvoir s'occuper de ses trois enfants. À cause de sa retraite de moins de 1 000 euros, elle a décidé de lancer une pétition. "J'ai décidé de faire ça pour les retraités, car même les 'gilets jaunes' ne parlent pas assez des retraités", explique-t-elle. Sa préoccupation est qu'elle ne cesse de perdre du pouvoir d'achat. "Je n'ai le droit à rien", avec une retraite de seulement 964 €, dénonce Francine Vergon.

Plus de 150 000 signataires

Depuis le lancement de sa pétition le 17 décembre, qui a recueilli plus de 150 000 signatures, Francine Vergon passe le plus clair de ses journées sur son ordinateur, très surprise par le nombre de commentaires et de participants. "Elle a raison d'utiliser ce moyen pour que les retraites soient indexées", explique une signataire. Pour l'instant, le gouvernement n'a pas le projet de réindexer les retraites à l'inflation, mais il a annoncé la suppression de la CSG sur les petites pensions dès 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne