Pouvoir d'achat : les retraités arrondissent leur fin de mois dans les vergers

FRANCE 2

De nombreux retraités ne parviennent pas à vivre correctement de leur pension. Ils seraient près de 500 000 à poursuivre une activité professionnelle pour arrondir leur fin de mois.

Même sous la pluie, ils ne rechignent pas à travailler. Une demi-douzaine de retraités viennent arrondir leur fin de mois dans un verger à Secondigny (Deux-Sèvres). C'est la troisième saison de cueillette de pommes pour ce retraité de 64 ans. Sa retraite est d'environ 1 200 euros par mois. "La retraite, c'est vite fait, le temps de manger, la voiture...", explique-t-il. Une autre retraitée, elle, ne touche que 300 euros de pension par mois. "Quand on ne veut pas dépendre des enfants ou n'importe, on est obligé d'avoir un petit plus", déclare-t-elle.

De moins en moins de personnel

Le recrutement de saisonniers est de plus en plus compliqué. Certains exploitants cherchent encore à recruter de nouveaux bras. Depuis quelques années, Éric Michel, producteur de pommes, emploie des retraités. Ils représentent la moitié du personnel, payés au smic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne