Pétition : une retraitée alerte le gouvernement sur sa situation

France 3

À Nancy (Meurthe-et-Moselle), une retraitée a lancé une pétition en ligne pour réclamer l'indexation des pensions sur l'inflation.

En seulement dix jours, Francine Vergon a récolté 127 000 signatures pour sa pétition. Elle l'a créée après les annonces d'Emmanuel Macron qui l'ont mise en colère. "Nous, les petites retraites en dessous de 1 000 euros, qu'est-ce qu'on a ? Rien du tout", estime-t-elle. Depuis jeudi 27 décembre, cette habitante de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est devenue, sans le vouloir, un nouveau porte-étendard de la cause des retraités. À 68 ans, cette ancienne agente de la fonction publique ne perçoit que 954 € par mois. Elle n'a pas la CMU, pas de chèque énergie et peu d'APL.

Réindexer les retraites sur l'inflation

"Ma démarche est aussi pour les personnes qui ont beaucoup moins que moi (...) Je connais même des gens qui vont dans les poubelles pour trouver de la nourriture, c'est inacceptable", poursuit-elle. Pour elle, réindexer les retraites sur l'inflation serait donc un premier geste. À l'instar des "gilets jaunes" dont Francine Vergon partage le combat, elle rejette toute récupération politique. Avec sa pétition, elle entend participer, à sa manière, au grand débat national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne