Petites retraites agricoles : témoignage d'un couple d'anciens éleveurs de porcs d'Ile-et-Vilaine

France 2

François Hollande avait fait plusieurs promesses en 2012, notamment celle d'augmenter les petites retraites des agriculteurs. Problème, aujourd'hui, pour y arriver, il manque cent millions d'euros.

France 2 est allée à la rencontre d'un couple d'éleveurs de porcs à la retraite en Ile-et-Vilaine. Leur situation est celle de centaines de milliers d'autres agriculteurs. Après avoir travaillé 46 ans dans un élevage porcin, Jean et Marie Liger sont à la retraite et heureusement qu'il y a le potager. "Ce qu'on produit, on n'a pas besoin de l'acheter déjà et ça nous permet de vivre un peu mieux de notre retraite", explique le retraité.

Inquiets pour l'avenir

Ils ont commencé à travailler à 20 ans et ont élevé cinq enfants et pourtant leur retraite est tout juste suffisante. 857,66 euros pour lui et 638,70, en tant qu'exploitante agricole et 317,99 euros, en tant que mère de famille, pour elle. "On ne part pas en vacances", confie Marie. Ils sont propriétaire et vivent pour l'instant dans leur maison, mais ils s'inquiètent pour l'avenir. Pour une centaine d'euros par mois, le couple loue ses anciennes terres à leur gendre. Pour relever le niveau des retraites, une solution serait d'élever les cotisations des agriculteurs. Difficile à supporter alors qu'eux-mêmes peinent à se verser un salaire. Le problème des retraites agricoles risque de continuer à se poser à l'avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne