Les Français de moins en moins généreux, selon une étude

Une étude révèle que les Français seraient de moins en moins généreux. Sur le plateau, le journaliste Manuel Tissier analyse les causes de cette baisse.

Les Français seraient-ils de moins en moins généreux ? "Selon les chiffres de 31 associations et fondations, la part des Français qui ont fait des dons est passée de 58% à 56% en un an. Une baisse minime, mais à laquelle s'ajoute une diminution de moins 6,5% des dons collectés au premier trimestre de 2018. Une baisse inédite depuis plus de vingt ans", détaille le journaliste Manuel Tissier. Un chiffre qui s'explique par des raisons fiscales, avec la "transformation de l'impôt sur la fortune (ISF)", qui est devenu l'impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ceux qui étaient concernés par l'ISF en 2017 avaient donné 273 millions d'euros en 2017. "La baisse des assujettis à l'impôt sur la fortune immobilière était de -54% en 2018", précise le journaliste.

La CSG mise en cause

"L'augmentation de la CSG pour les retraités pourrait justifier cette baisse, car 70% des donateurs ont plus de 50 ans", poursuit-il. De plus, le prélèvement à la source pourrait causer une nouvelle baisse de la générosité des Français. "Pour rassurer les donateurs, le gouvernement propose un acompte pour les déductions d'impôts. Si vous donnez cette année, comme l'an dernier, 100 € aux Restos du cœur, vous bénéficierez toujours d'une déduction fiscale de 75% et dès le mois de janvier, vous toucherez 75% de cette somme, soit 45 €", conclut l'expert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne